Moules de Bouchot (Prix au Litre)

6,20

Toutes nos moules sont nettoyées !

  • Provenance : Pénestin (Commune située dans le département du Morbihan, en région Bretagne. Elle fait partie du pays de Guérande, un des pays traditionnels de Bretagne.)
  • Une texture de la chair très onctueuse, soyeuse et non farineuse, puisque la coquille reste très bien fermée lors des étapes de conditionnement, de transport, de stockage et de mise en vente.
  • La couleur crème à jaune orangé de sa chair cuite : Les moules d’élevage sont suffisamment espacées dans un volume environnemental où la nourriture phytoplanctonique se trouve abondante, ce qui leur confère une coloration de chair soutenue de crème à jaune orangé plus ou moins prononcée.

Description

L’homologation par l’Europe du signe de qualité européen STG assure aux consommateurs de déguster de VRAIES et BONNES Moules de Bouchot !

Choisir les Moules de Bouchot c’est consommer des produits élevés selon une culture traditionnelle, sur des mâts appelés Bouchot, ce que signifie :

  • La pureté : Les « moules de bouchot » présentent une coquille propre, elles ne contiennent pas de corps étrangers (crabes, grains de sable), ni aucune odeur ou aucun goût de vase, car au moment de la pose d’une corde ou d’un boudin sur le pieu, une hauteur minimale de 30 centimètres est respectée entre le sol et le niveau inférieur de la corde ou du boudin. La moule de bouchot n’a donc pas de contact avec le sol.
  • Une coquille bien remplie : La répartition homogène et la faible densité des pieux sur l’estran, ainsi que le soin porté à la répartition régulière des moules sur la hauteur des pieux, permettent que la charge de moules soit étalée régulièrement sur l’ensemble de la masse d’eau disponible sur l’estran. Les moules peuvent ainsi profiter des éléments nutritifs circulant aux différentes profondeurs de la lame d’eau, ce qui permet un remplissage homogène des coquilles.
  • Une coquille dure : Le mode de production en zone d’exondation fréquente et l’exposition fréquente de la coquille à l’air libre et au soleil qu’il induit, entraînent son durcissement. C’est pourquoi la coquille des « moules de bouchot » présente une solidité importante.